Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 13:34

IMGP1068 Certain(e)s d'entre vous s'impatientent de me relire à nouveau ( comme Monique !). Touchée par vos commen-taires, je me manifeste enfin pour vous annoncer mon retour imminent avec des publications sur les nouvelles plantations et aménagements et un très très gros changement qui modifie la physionomie du jardin de façon importante.

En attendant, je vous fais patienter avec ces quelques clichés d'un massif dont le nom reste à déterminer. Vous pouvez me faire des propositions car je ne suis pas très douée et manque parfois d'inspiration. 

 Le rosier "Pierre de Ronsard" grimpe sur cette pergola ( à gauche)IMGP1974, il a un peu de mal à s'implanter, sans doute faudrait-il que je le taille sévèrement pour qu'il me fasse de nouvelles tiges et ainsi s'étoffer mais "le sécateur et moi avons du mal pour les rosiers". (sans doute la peur de ne plus voir revenir ces jolies roses).

Mon pied de pavot  "Princess Victoria Louise" domine allègrement ce massif.  

pergola pierre de ronsard et clématite Vous pouvez apercevoir la clématite "Anna Louise" qui se mêle au rosier, la fleur est très imposante de par sa taille et ses couleurs vives.Clématite Anna Louise (2)

 

 Au pied de la pergola, j'ai utilisé de vieilles bassines en zinc pour faire quelques plantations d'annuelles. Ce ne fût pas une totale réussite car je n'ai pas voulu endommager le récipient en y perçant des trous, j'ai juste mis une épaisseur de 2 cm de cailloux. Les petites racines ont dû baigner un peu dans l'eau stagnante et le zinc chauffe beaucoup au soleil. (seul le dascia y a trouvé son compte, du mois au début de la saison.)

 

stipa tenuissima et valériane (7)linaire pourpre et stipa tenuifolia (3)Toujours dans ce même massif, le stipa tennuissima, nouveauté du printemps dernier danse avec la linaria purpurea rose (que je pensais violette ) puis la valériane et le rudbeckia purpurea en arrière plan.

Dans cette plate-bande, on y trouve également, un gypsophile blanc, des géraniums et phloxs subulata sur le bord, mon coeur de Marie et la pulsatille, des campanules ainsi que des asters pour l'arrière saison.  D'autres vivaces qui n'ont pas leur place dans ce massif seront sans aucun doute déplacées et remplacées pour laisser la part belle aux couleurs rose et violette que je souhaite dominantes.  

Voilà, je vous dis à tous et toutes à très bientôt.   

Repost 0
Published by Roselyne - dans Massif de Louise
commenter cet article

Présentation

  • : Le jardin de Roselyne
  • Le jardin de Roselyne
  • : Poussez la barrière du jardin et laissez vous submerger par le passé. Jardin de curé ou Jardin de grand-mère au charme désuet, la nostalgie vous fera retrouver votre âme d'enfant.
  • Contact

Recherche